Exercice Pratique - Novembre 20

  

 

Lisez le texte ci-dessous en répondant à chaque point sur vous-même. Ensuite demandez-vous ce que vous voulez améliorer?

Enfin passez à l'action au plus tôt!

  

 

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer
Et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil
Et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de résister à  l’enlisement,
À l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d'être vous. (Jacques Brel)

Exercice Pratique - Vidéo

  

Regardez la vidéo ci-dessous en vous demandant ce que vous avez à apprendre à cet instant présent? Osez être acteur de sa vie et de son mieux-être!

Parfois les épreuves de la vie paraissent insurmontables

  

 

Exercice Pratique

  

Posez-vous une question précise. Arrêtez votre attention sur la citation ci-dessous de votre choix. Répétez la, pendant un temps donné, tout en laissant votre réflexion de côté. Laissez-vous surprendre par la réponse qui arrive!

 

"Le secret du bonheur..., sois qui tu es..."

Fontenelle

 

"La confiance en soi est le premier seccet du succès." 

Ralph Waldo Emerson

 

"Être dépendant affectif, c'est lorsque nous attendons que les autres devinent nos besoins et les comblent. Être autonome affectivement, c'est être en mesure d'exprimer à l'autre notre besoin et de le laisser libre d'y répondre ou non. Si l'autre ne peut pas répondre à plusieurs de nos besoins fondamentaux, c'est à nous de voir si nous désirons poursuivre cette relation. Et si nous cherchons à cha,ger l'autre, nous sommes encore dans la dépendance." 

Au coeur de l'âme

 

Exercice Pratique

  

premier!

Comment faire quand vous sentez le stress, la tension monter?

1/ Au moment où vous ressentez que quelque chose vous gêne, vous dérange...RESPIREZ profondément par le ventre sans réagir. Vous pouvez vous aider en apposant une main sur votre ventre tout en le sentant gongler en inspirant et dégonfler en expirant.
2/ Après minimum 5 inspir-expir, demandez-vous ce que vous ressentez à ce moment là?
3/ Une fois que vous avez réussi à prendre conscience de ce que vous ressentez, notez ce qui a pû déclencher cette émotion négative.
                                               

Exercice Pratique

  

Une clé simple et efficace afin d'améliorer votre communication. Evitez d'utiliser "tu" lorsque vous exprimez votre message. C'est une forme agressive!

Privilégiez  "je pense"que tu".


"Je trouve que..., je perçois que..., j'ai l'impression que..."


Vous pouvez tester l'impact à travers un simple exemple:

1/ "ce que tu dis est idiot"
2/ "j'ai l'impression que ce que tu dis est idiot"
Dans la réponse 1, le message peut être perçu comme une vérité. La personne qui le reçoit peut se sentir jugée, agressée et rentrer en réaction donc en mode défense.
Dans la réponse 2, l'émetteur donne son point de vue sans que cela paraisse une vérité, il lui appartient. Cette forme favorise le fait de prendre de la distance avec le contenu du message, sans éprouver le besoin de se défendre, juste de préciser son propre point de vue.
C'est l'acceptation des différences.

 

Exercice Pratique

  

Vous vous demandez s'il serait mieux de vous séparer, vous hésitez?


Beaucoup de couples se séparent trop tôt, sans avoir traverser les différentes étapes pour atteindre le couple conscient, libéré.

 

Cliquez juste ici pour connaître les phases

  

Exercice Pratique

  

En général, si une personne me critique et même m'insulte, je l'y invite volontiers pourvu que son intention soit bonne.

Dalaï Lama

 

 

Afin de travailler au mieux cette citation, nous pourrions chercher ce qui se passe pour vous lorsque vous êtes acteur et victime de la critique...

 

1/ Pensez à une situation précise où vous avez critiqué, vexé ou insulté une personne et répondez aux questions.

 

  • Quelle peut être la bonne intention de cette personne lorsqu'elle fait cela?
  • Qu'est-ce-que je défends?
  • Qu'ai-je touché en elle?
  • Que lui ai-je renvoyé sur elle-même qu'elle ne veut pas voir?
  • L'ai-je blessée, vexée, gênée? Par quoi?
  • La critiquer ou l'insulter m'a t-il fait du bien?

Avez-vous appris quelque chose sur vous-même? sur l'autre?
2/ Pensez à une situation précise où vous vous êtes senti blessé, vexé, gêné...lorsqu'on vous a critiqué, reproché ou insulté et répondez aux questions.

                                                                                                                                              Annick :-)

  • Quelle peut-être ma bonne intention lorsque je fais cela?
  • Que défendait-elle? 
  • Qu'est-ce-qui m'a touché?
  • Qu'est-ce-qu'elle m'a renvoyé sur moi-même que je ne veux pas voir?
  • Suis-je blessé, vexé, gêné?  Par quoi?
  • Me critiquer ou m'insulter lui a-t-il fait du bien?

 

 

Exercice Pratique - Octobre 2020

  

 

Votre trajectoire se nourrit jour après jour de vos moindres pensées: soyez positif et elle vous mènera vers les plus hauts sommets.

 

Cet exercice consiste à mettre en évidence:
- le fait de comprendre en quoi c'est important de penser en positif.
- les pensées dîtes positives ou négatives.


En effet, vos pensées sont créatrices parce qu'elles ont un impact directement sur vos émotions. Si vous pensez en négatif, vous allez ressentir une émotion désagréable (frustration, colère, peine, jalousie, vengeance...). Du coup vous risquez de vous enfermer dans cette émotion négative et mettre en place une réaction donc un comportement négatif. Lequel vous éloigne de ce que vous souhaitez réellement et va vous générer du stress, de la fatigue.

A contrario, penser en positif génère le fait d'émettre des émotions positives donc agréables (calme, joie, sérénité, désir,...). Par conséquent vous êtes en accord avec vous-même et mettez en place un comportement positif, constructif. Vous vous raccrochez à votre vision coûte que coûte!!! (et non à ce que vous ne voulez pas).

 

Vous pouvez répondre aux questions suivantes: 

Quelle(s) situation(s) vous voyez ou vivez de façon négative(s)?
Ecoutez-vous une critique sur vous même sans chercher à répondre?
Quelle(s) personne(s) avez-vous tendance à critiquer ou du mal à supporter?
Avez-vous tendance à regarder le verre à moitié vide?
Êtes-vous peu satisfait de ce que vous possédez ou de ce que vous avez fait?
Focalisez-vous votre attention sur les choses à améliorer?
Faîtes-vous ou dîtes-vous des choses que vous regrettez ensuite?
Acceptez-vous que les autres aient des principes différents des vôtres?
Attendez-vous que les autres reconnaissent ce que vous dîtes?

 

Puis en fonction de vos réponses, vous pouvez vous féliciter concernant vos pensées et attitudes positives et vous demander ce que vous pourriez améliorer en transformant du négatif en positif.

 

Exercice Pratique - Septembre 2020

Arrêtez de repousser à demain ce que vous pouvez faire maintenant !

Le fait de repousser toujours à demain quelque chose que vous pouvez mettre en place aujourd'hui s'appelle la procrastination. On le fait tous plus ou moins dans sa vie personnelle ou professionnelle. Cet exercice consiste à faire le point avec vous-même sur ce que vous repoussez systématiquement.

  • Aimeriez-vous améliorer votre qualité de vie? moins souffrir? être plus heureux?...
  • Qu'est-ce-qui vous empêche de prendre la décision?
  • Pourquoi ne l'avez-vous pas déjà fait?
  • Quelle est l'action, l'activité, le thème de discussion que vous repoussez...que vous fuyez!!!
  • Une fois la situation précisée, nous pouvons ensemble identifier le frein qui vous empêche de la réaliser

- Est-ce la PARESSE qui vous freine? Du coup vous savez quoi faire mais ne trouvez pas l'énergie pour agir.

- Est-ce la PEUR qui vous paralyse? Alors vous préférez rester dans la sécurité d'un présent médiocre plutôt que d'oser l'incertitude d'un avenir meilleur.

-Est-ce vos HABITUDES, le fait de rester dans votre ROUTINE? Alors vous fonctionnez en pilotage automatique sans remise en question.

- Enfin, est-ce une CROYANCE LIMITANTE qui vous fait penser en négatif et vous bloque? ce système de croyance négative vous empêche d'accéder à vos ressources.

 

Votre frein étant identifié, à présent vous pouvez travailler sur vous-même afin de transformer cette situation de départ. Bonne nouvelle n'est-ce pas? OUI OUI il est possible de sortir de ce système et d'arrêter de procrastiner. Seul(e) ou en étant aidé(é):

  • Que pouvez-vous mettre en place dès aujourd'hui pour sortir de la paresse? Quelle action, si petite soit-elle vous pouvez commencer...une petite action puis une autre puis une autre vous conduiront vers la réalisaton de ce que vous souhaitez.
  • Qui peut vous aider si vous n'y arrivez pas seul(e), si vous n'avez pas ou plus de ressource interne sur ce sujet?
  • Osez demander de l'aide pour sortir de votre peur? de vos habitudes?

Une ressource extérieure est un bon moyen de progresser lorsque nous n'y arrivons plus seul(e). C'est aussi le cas pour transformer une croyance limitante en ressource interne c'est à dire en croyance positive. A vous de jouer et d'avancer vers la connaissance et l'évolution de vous-même!

 

Exercice Pratique - août 2020

Les 4 accords toltèques

Communiquez en respectant les 4 points suivants est une clé pour résoudre bien des situations.

 

1 - Que votre parole soit impeccable

Cela concerne vos pensées et messages sur vous-même et sur les autres. Parlez avec intégrité, exprimez uniquement ce que vous pensez en étant sincère, sans juger, sans critiquer.

    

2 - Ne réagissez pas de façon personnelle

Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité et de leurs pensées. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous éliminez beaucoup de souffrances inutiles. Par contre si vous décidez de rentrer en accord avec la critique en acceptant de la recevoir, c'est pour vous permettre de vous améliorer, de grandir sur vous-même, de vous faire progresser.

 

3 - Ne faîtes pas de supposition

Tant qu'une personne ne vous a pas dit clairement que son message vous concerne, ne réagissez pas, demandez précision!

 Exemple: Un collègue de travail vient vous confier qu'il rencontre un problème depuis 15 jours. De surcroît, il trouve que ses collègues sont très pénibles. Au lieu de vous sentir concerné ou de douter, demandez précision: "lorsque tu dis que tu trouves tes collègues pénibles, suis-je concerné?" Cela permet d'éviter des malentendus ou de vous 'inventer "des scénarios"

 

4 - Faîtes toujours de votre mieux

Cela permet de n'avoir aucun regret

Vidéo sur l'hypnose

  

Journal de 20h: l'hypnose enfin reconnue comme moyen de libérer ou améliorer la souffrance